Click here if you are having trouble viewing this message.
Circular Economy: one year after adoption, working together for the future
Brussels, 9-10 March 2017
Version française ci-dessous.
A more sustainable European economy implies reducing drastically our consumption of resources and the amount of waste we produce. Far from being an exclusively environmental concern, the transition to a circular, more resource-efficient economy is a business and social opportunity, leading to new markets and new jobs.

In late 2015, the European Commission published its Circular Economy Action Plan, along with a proposed review of the current waste legislation. The European Economic and Social Committee (EESC) supports an ambitious implementation of this Action Plan, which includes in particular an in-depth consultation of stakeholders and civil society. In previous opinions concerning the circular economy adopted in December 2014 and April 2016, the EESC made the case for a European Circular Economy Stakeholder Platform, whose aim would be to facilitate civil society consultation, cooperation between national, regional and sectoral networks and the exchange of expertise, information and best practices.

With a view to taking stock of the Action Plan's implementation, looking at next steps and discussing the goals and practicalities of a European Circular Economy Stakeholder Platform, the EESC and the European Commission co-organise a conference which will take place on 9-10 March in Brussels. A preliminary version of the programme is available here.

To apply for participating in this conference, please click here. Due to the expected large interest in this conference and to the limited capacity of the premises, the number of registered persons per organisation will be limited to two. Should the number of applications exceed the maximum number of available places, participation will be determined on the basis of a balanced stakeholder and geographical representation.
 
For any question, please use the following email address:
 
Interpretation from and to English, French and German will be ensured.
 

 
Economie Circulaire : un an après, travailler ensemble pour préparer l'avenir
Bruxelles, 9-10 mars 2017
Une économie européenne plus durable passe par une réduction drastique de la consommation de ressources et de déchets produits. Loin d'être une préoccupation exclusivement environnementale, la transition vers une économie circulaire et plus efficace dans l'utilisation des ressources correspond à une véritable opportunité économique et sociale, porteuse de nouveaux marchés et de nouveaux emplois.

Fin 2015, la Commission européenne publiait son Plan d'Action pour l'Economie Circulaire, qui accompagnait une proposition de révision profonde de la législation en vigueur sur le traitement des déchets. Le Comité économique et social européen (CESE) soutient une mise en œuvre ambitieuse de ce Plan d'Action, qui prévoit notamment une consultation approfondie des parties prenantes et de la société civile. Dans des avis concernant l'économie circulaire de décembre 2014 et avril 2016, le CESE s'est prononcé en faveur de la création d'une Plateforme européenne des parties prenantes pour l'économie circulaire, dont l'objectif serait d'assurer une consultation de la société civile, de faciliter la coopération entre réseaux nationaux, régionaux ou sectoriels existants et d'aider à l'échange d'information, d'expertise et de bonnes pratiques.

Dans l'optique de faire un état des lieux sur la mise en œuvre du Plan d'Action, de dessiner les étapes futures et de discuter les objectifs et modalités d'une Plateforme européenne des parties prenantes pour l'économie circulaire, le CESE et la Commission européenne co-organisent une conférence qui se tiendra à Bruxelles les 9 et 10 mars prochains. Un programme préliminaire est d'ores et déjà disponible ici.

Pour soumettre votre demande d'inscription à cette conférence, cliquez ici. En raison de l'intérêt suscité par cette conférence et de la capacité limitée des locaux, la participation est limitée à deux personnes maximum par organisation. Dans le cas où le nombre de demandes devait être supérieur au nombre de places disponibles, la participation sera déterminée sur la base d'un équilibre géographique et entre parties prenantes.
 
Pour toute question, veuillez utiliser l'adresse suivante :
 
Un service d'interprétariat de et vers l'anglais, le français et l'allemand sera assuré.
You are receiving this message because we believe you are interested in Sustainable Development themes. If you don't want to receive invitations from the Sustainable Development Observatory of the EESC, please change your subscription preferences.
Vous recevez ce message car nous pensons que vous êtes intéressés par les activités de l'Observatoire du développement durable. Si vous souhaitez ne plus recevoir les invitations de l'Observatoire du développement durable du CESE, veuillez modifier vos préférences.